CFDT PEP80

06 septembre 2013

CCN66: grille de salaire Ouvrier qualifié

Emploi dont le titulaire est responsable de l'application de règles relevant d'une technique bien déterminée exigeant des connaissances professionnelles qualifiées de niveau V.

Sont également classés dans cette catégorie :

- cuisinier qualifié ;

- lingère confectionneuse qualifiée ;

- jardinier qualifié ou ouvrier d'entretien justifiant d'un CAP ou d'une qualification acquise par une longue pratique du métier.

- maître(sse) de maison .

échelon

Coefficient

Coefficient (1)

Début

360

368

Après 1 an

376

384

Après 3 ans

391

400

Après 5 ans

403

411

Après 7 ans

415

425

Après 10 ans

432

442

Après 13 ans

448

458

Après 16 ans

462

472

Après 20 ans

479

489

Après 24 ans

493

504

Après 28 ans

501

512

(1) Avec sujétions d'internat.

Indemnité de risques et sujétions spéciales :

Dans tous les établissements et services recevant régulièrement en traitement des enfants inadaptés, les salariés tributaires de la présente annexe appelés à avoir des contacts avec les mineurs bénéficient d'une indemnité de risques et sujétions spéciales, dont le taux mensuel est fixé forfaitairement à la valeur de 7 points de coefficient.

Cette indemnité ne donne pas lieu à majoration d'ancienneté.

Posté par Eric à 14:11 - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


04 septembre 2011

actualités CC 66

2011_08_24__propositions_des_5_os_de_salari_s_cc66

Posté par dscfdtpep80 à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 juin 2011

Modification de la date des élections professionnelles

Lors de la réunion inter-syndisale du 26 juin dernier, nous avons décidé de reporter les élections professionnelles des représentants du comité d'entreprise à la date prévue pour les élections des délégués du personnel. En effet, la CFDT à toujours souhaité des mandats de 4 ans et n'avait pas signé le dernier accord d'entreprise réduisant le mandat du CE à 2 ans.

D'une part certains DP ne souhaitaient pas voir leur mandat réduit de 2 ans, d'autre part un contrôle des comptes du CE étant en cours, la CFDT décide d'en assumer le résultat ( suite aux allégations posées dernièrement remettant en cause la gestion de l'actuel CE).

Comme vous pouvez le voir, un accord d'entreprise a ainsi été signé décalant les élections à 2013,signé par 2 organisations syndicales.

Posté par dscfdtpep80 à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2011

Elections: Accord d' entreprise

L' accord électoral d' entreprise fut signé le 23 juin.

Les syndicats signataires (dans l' ordre du document ci dessous) sont CFDT, FO et la CFE-CGC

AE__electionsp1

AE__electionp2

Posté par Eric à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

CCN 66: le ministre se fache !!!

Convention collective nationale 66 : Le Ministère se fâche !

15.06.2011

Lors de la Commission mixte paritaire (CMP) du 14 juin 2011 de la convention collective 66, l’ensemble des partenaires sociaux s’est réunit autour de l’ordre du jour suivant :

 

Convention collective nationale 66 : Le Ministère se fâche !
  1. Avenant à l’article 3 : procédure prévue dans la convention collective 66 dans le cadre de la révision.
  2. Présentation des propositions sur les classifications et la rémunération.

 

Le Syndicat d’employeurs associatifs de l’action sociale et santé (SYNEAS) et quatre organisations syndicales (CGT, CGC, FO, CFTC) sont restées bloquées sur leur position et leur terminologie, uniquement sur le sujet de l’article 3.

Deux heures et une suspension de séance plus tard le Président (Direction Générale du Travail) a du repréciser :

 

  • Sans volonté de négocier, les CMP n’ont pas lieu d’être ;
  • Sans effort de la part des différents partenaires, la négociation n’existe pas ;
  • Sans accord, le cadre des négociations reste l’article 3 tel qu’aujourd’hui ;
  • La classification et la rémunération sont les sujet principaux de la négociation, pas l’article 3.

 

Le débat sur l’article 3 a ainsi été arrêté par le Président, qui ne souhaite d’ailleurs plus vouloir l’aborder par la suite, pour s’attarder à la négociation sur les classifications et la rémunération.

Pour la CFDT santé sociaux, le plus déterminant dans cette négociation concerne avant tout les avancées sur les classifications et la rémunération pour les salariés contrairement à l’article 3 qui n’a jamais été un point décisif. La décision du Président est donc bien accueillie par la CFDT santé sociaux. Celle-ci a permis la reprise de la négociation à partir des propositions du SYNEAS et des organisations syndicales.

Posté par Eric à 16:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


13 mai 2011

Convention Collective 66 : faux départ !!

 

La commission mixte paritaire du 11 mai 2011 n’a pu aborder la présentation des propositions du Synéas (Synergie d’employeurs associatifs au service de l’action sociale et santé) concernant sa demande de révision sur les classifications et les rémunérations. Cela était pourtant inscrit à l’ordre du jour. 

Convention Collective 66 : faux départ !!

Cette commission paritaire a encore été l’occasion de perdre un temps précieux avec deux organisations syndicales qui s’opposent au cadre de la révision bloquant ainsi toute négociation. 


Pour la CFDT santé sociaux, le cadre de la révision de la convention collective du 15 mars 1966 n’est pas un obstacle à la négociation malgré un délai insuffisant de 3 mois prévu pour sa réalisation. 

 

Pour autant, les choses avancent. La CGC et la CFTC se sont ralliées à la position CFDT. Une réécriture de l’article relatif à la révision a été proposée et les employeurs soumettront prochainement un avenant à signature. 

 

Il est grand temps de se mettre au travail et d’être en capacité d’apporter des réponses concrètes aux attentes des salariés. 


Pour la CFDT santé sociaux l’objectif à atteindre est bien de rendre cette convention collective plus équitable, plus attractive et plus adaptée aux évolutions.

Posté par Eric à 14:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 avril 2011

Convention Collective 66 : le clash

Lors de la réunion du 36 mars 2010 les propositions patronales étaient vraiment trop insuffisantes.

Aucun accord ne put être trouvé concernant les salaires.

Le compte rendu CFDT de cette réunion:

Compte_rendu_commission_paritaire_26_mars_2010_CC66

 

Posté par Eric à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 avril 2011

François Chereque sur RTL


François Chérèque par franceinter

Posté par Eric à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 avril 2011

CCN 66 : un projet employeur révoltant !

Le 29 mars 2011, les employeurs de la convention collective du 15 mars 1966 ont notifié sa révision. 

CCN 66 : un projet employeur révoltant !

Les propositions des employeurs sont inacceptables :

  • Destruction des garanties collectives nationales ;
  • Disparition des métiers et de l’identité professionnelle ;
  • Grande braderie des salaires et de l’ancienneté ;
  • Tout le pouvoir donné aux directions.

A quoi ont servi les deux dernières années de négociations ?

Où sont passées les propositions CFDT santé sociaux ?

Pour la CFDT santé sociaux, il est scandaleux de penser que les salariés de la convention collective nationale 66 CCN pourraient s’y reconnaître.

La CFDT santé sociaux va, dès aujourd’hui, tout mettre en œuvre pour faire obstacle aux intentions patronales, en construisant et défendant le contre projet CFDT.

Posté par Eric à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

CCN66 Grille de salaire Agent de service intérieur

Emploi comportant un ensemble de travaux relevant de spécialités bien définies.

Sont classés dans cette catégorie :

- agent de buanderie ;

- agent de cuisine (épluchage, nettoyage, plonge) ;

- agent d'entretien ;

- veilleur de nuit (non impliqué par la surveillance des personnes) chargé du gardiennage, de la prévention en matière de sécurité et d'incendie et de la surveillance des bâtiments et installations ;

- concierge à service continu ;

- conducteur de véhicule assurant l'entretien courant ;

- surveillant de nuit chargé de la surveillance de nuit des personnes inadaptées et handicapées dans les établissements avec hébergement ;

- chauffeur chaudière chauffage central ;

- commis de cuisine (capable de remplacer le cuisinier) ;

- conducteur de machine à laver ;

- lingère ravaudeuse repasseuse ;

- jardinier qualifié ou ouvrier d'entretien justifiant de la qualification professionnelle requise du travailleur spécialisé qui exécute des travaux nécessitant une formation préalable ou une pratique suffisante du métier.

Le reclassement des personnels en activité en qualité d'" agent de service intérieur " à la date d'application du présent avenant s'effectuera dans la grille de classement d'" ouvrier qualifié " conformément aux dispositions suivantes.

Le classement dans le nouvel emploi sera alors prononcé à la majoration d'ancienneté immédiatement supérieure à celui dont l'intéressé bénéficiait dans son précédent emploi, avec un minimum de 8 points. En outre, lorsque cet avancement ne lui procurera pas une augmentation supérieure à celle résultant de l'avancement normal dans l'ancien emploi, l'intéressé conservera, dans son nouvel échelon de majoration d'ancienneté, l'ancienneté qu'il avait acquise dans l'échelon de son ancien emploi, à concurrence de la durée moyenne exigée.

ECHELON COEFFICIENT

COEFFICIENT

subissant les sujétions d'internat

Début 341 349
Après 1 an 362 371
Après 3 ans 371 380
Après 5 ans 381 390
Après 7 ans 391 399
Après 10 ans 400 409
Après 13 ans 406 415
Après 16 ans 415 425
Après 20 ans 421 431
Après 24 ans 432 442
Après 28 ans 445 455
NOTA : (1) L'avenant n° 250 a regroupé sous la dénomination "Agent de service intérieur" les emplois conventionnels d' "Agent spécialiste de service général" et d' "ouvrier professionnel de 3ème catégorie".

(+) Indemnité de risques et sujétions spéciales :

Dans tous les établissements et services recevant régulièrement en traitement des enfants inadaptés, les salariés tributaires de la présente annexe à avoir des contacts avec les mineurs, bénéficient d'une "indemnité de risques et sujétions spéciales", dont le taux mensuel est fixé forfaitairement à la valeur de sept points de coefficient.

Pour calculer votre salaire en euro, vous multiplez l' indice par la valeur du point soit 3,74 € au 1/01/2010

Par prudence, contactez votre délégué CFDT